LA GAZETTE PAR TOM

Publié le par Tom

Metro-GoldwinMayer

   non ! 

 Papillo-TomLeMeilleur

 Bonjour, moi c’est Tom, le valeureux setter anglais de la famille, je sais, on ne m’a pas encore présenté, c’est pourquoi je le fais moi-même. Je suis un mâle de dix ans environ, ben oui, ce n’est pas précis mais avant eux j’ai eu deux maîtres et deux séjours à la SPA, alors mon passé est flou. Mais ça ne me gène pas, je ne suis pas fâché de m’entourer d’un certain mystère : ils ne savent pas ce que je fais quand ils s’en vont, comment j’ai amadoué les pandores du village, les maîtresses d’école, les voisins, le curé (l’ancien, le nouveau ne m’a pas encore été présenté) ; comment le premier janvier 2005 j’ai fait 20 km en une heure trente au moment où tout le monde sabrait le champagne, il y en a des choses qu’ils ignorent de moi. Ils ont beau dire qu’il ne me manque que la parole, même la nuit de Noël, où les animaux parlent, je demeure muet sur mon passé, et c’est très bien comme ça !

 

 

 Malgré tout, je sais être bavard, et comme je suis très observateur et que j’ai bonne mémoire, on m’a demandé de vous relater les évènements importants de 2005, comme le faisait LA GAZETTE DU PAPILLON les fois précédentes.

 

 Surtout que cette année, ils ont décidé de faire un blog familial (oui, je sais, vous y êtes) qui a commencé en octobre, avant : pas de nouvelles de la tribu. On m’a dit « Tom, tu t’y colles », alors voilà :

 

 L’année 2005 a commencé dans les reliefs de fêtes et matins cotoneux, entre givre et verglas, on n’ose pas rentrer trop tôt les décorations de Noël, pour prolonger la fête mais on aimerait bien aussi tourner la page. La tension est retombée un peu trop vite et on se retrouve pantois, comme après une étoile filante. Ah ! les lendemains de fête ! toujours déstabilisants. Enfin ils m’ont vite débarrassé du pseudo-sapin qui me prenait de la place près du radiateur et me faisait éternuer.

Finalement les vacances de février sont arrivées assez vite, et comme on partait tous, ça a mis de l’animation.

Guillaume est parti au ski en Suisse, Damien dans les Pyrénées faire du ski et  une expérience avec des chiens de traîneau (quelle idée !, j’étais un peu jaloux, mais comme je suis parti chez Grand Maman qui me laisse dormir dans sa chambre et me comble de gâteries, je n’ai rien dit).

Dominique et Nicole (qui n’aime pas le froid et la montagne, vous savez) sont partis avec Benoît en Tunisie. Ils sont revenus des étoiles et du sable plein les yeux, ils s’y sont fait des copains, on fumé le narghilé, pris plein de photos, passé des moments de complicité…

                   

 

 

 

 

Enfin, sont revenus ravis et détendus avec des cadeaux plein les poches, notamment un djembé et un darbouka (ne me demandez pas la différence) qui m’ont bien cassé les oreilles (que j’ai longues, soyeuses mais sensibles !).

 

 Ils ont revu en avril les copains faits en Tunisie, pour l’anniversaire de Nicole, Ils lui avaient fait la surprise d’une grande journée en Camargue : ballade à cheval, parc ornitologique et soirée à Aigues Mortes.

                

On ne m’avait pas emmené de peur que je ne chasse les flamands roses, et je ne vous dirai pas ce que j’ai fait ce jour là, na !

 

 Cette année Benoît, était inscrit au club de voile de son lycée, il s’est passionné pour ce sport, a fait plein de compétitions, il se voyait déjà faire la transat !

  

 

Comme Jean (le frère de Dominique) et Luce ont acheté un beau bateau, Benoît et Dom ont fait plusieurs WE avec eux dans le but de l’apprivoiser (ils apprivoisent des bateaux maintenant !) pour en faire cet été.

 Nicole continue de surfer sur son site de cuisine préféré, (elle vous donnera le lien si vous le lui demandez gentiment) et même participe à des rencontres gastronomiques, elle y est allé au printemps et cet été elle y a même emmené Dominique. Elle était inquiète parce que le patron est parfois réticent pour ce qui est des plaisirs de la table, finalement il a été ravi, a rencontré des gens très sympas, peut être même qu’il recommencera !

En tous cas on s’est retrouvés en septembre pour un pique nique à Bras avec certains « marmitonnautes » (c’est ainsi qu’ils s’appellent, mais c’est pas une secte, au contraire !), pour une fois j’y étais et c’était mémorable !

  

 

Il y avait une fée, Clochette qu’on l’appelle (j’vous jure que c’est vrai), avec ses parents, et un grand cuisinier qu’ils appelaient Loulou (pas de Poméranie, dommage !), et puis Annie.

Ce jour là Benoît les a tellement fait rire que la fée a dit qu’il devrait être remboursé par la Sécu !

 

 

Ils ont tellement adoré le cabanon qu’ils ont décidé d’y faire une brochette de grives pour le réveillon du jour de l’an… et ils l’on fait ! et même que j’y étais aussi et que c’est mon plus beau réveillon (j’ai mangé de la tranche à la grive : ça n’est même pas racontable, je bave sur le clavier…).

 

 En Juillet, Benoît est parti trois semaines en Slovaquie avec les scouts, ça a été une grande aventure dont il est revenu très grandi en taille et aussi dans sa tête.

Tiens, je ne vous ai pas dit mais il commence à prendre des leçons de code pour faire la conduite accompagnée.

Damien est parti faire un stage de cinéma en Poitou où il a aussi visité le Futuroscope, ça lui a bien plu, il nous a ramené un court métrage réalisé par et avec lui, on a bien ri, c'es un sacré comédien!

 

Au mois d’Août, Dominique Nicole Benoît et Damien sont partis 10 jours en bateau sur l’Harmattan, le bateau du frérot, moi j’étais chez Grand Maman avec Guillaume qui n’aime pas trop la mer. Il ont trouvé ça merveilleux, beaucoup de vent (s’il n’y en avait pas eu ils se seraient plaint, sont jamais contents les marins !), de grand moments de navigation, plongée, repos, espace…

 

 

 

 après, ils sont allés à Giens avec Guillaume, et même Hugo, un copain à lui, et c’est là que Benoît a péché un barracuda, si vous ne me croyez pas regardez : 

 

 c’est là aussi que les garçons se sont adonnés à la création artistique….

 

 

 En septembre, les garçons ont repris le chemin du collège et du Lycée :

Damien en 3°, c’est sa dernière année de collège, il va passer le brevet, il travaille, bien et j’en suis fier parce que c’est mon maître Damien !

Benoît est entré en première ES, il aurait voulu faire S pour entrer à l’école de navigation mais il avait trop de mal en maths, là, il est plus à sa place, d’ailleurs il aime bien l’économie (enfin j’y comprends rien, je le trouve plutôt généreux, moi Benoît, pas du tout économe !).

Quant à Guillaume, il est rentré en… première, pour la troisième fois, il paraît qu’il n’était pas mûr pour la terminale ! (moi souvent je le trouve complètement mûr, limite zinzin, mais on doit pas avoir les mêmes critères, avec les hommes !).

 

Enfin cet automne les tensions ont l’air de se calmer dans la maison, ils se prennent moins la tête avec le grand dadet, qui a l’air bien moins déjanté, il paraît que c’est une histoire d’herbe, c’est bon pourtant l’herbe, moi j’en mange de temps en temps, c’est bon pour la santé. Eux aussi ils préparent souvent de la salade… allez savoir !

 

Bon, voilà je crois que je vous ai tout dit, après Dominique et Nicole sont allés en Corse mais ils en parlent plus loin…

A nouveau, et au nom de tous les habitants de Font Fouèlo, je vous souhaite

BONNE ANNEE

                                                                                                                 TOM.

 

 

 

 

Publié dans font.fouelo

Commenter cet article

cath. 31/01/2006 14:06

Alors là, tu m'épates Tom. C'est vrai que d'habitude, les chiens, je n'aime pas beaucoup, et j'en ai même plutôt peur :  ça fait du bruit, ça court et ça renifle partout et des fois ça sent pas bon du tout, mais je découvre avec toi une nouvelle race de quadripède qui me ferait presque changer d'avis, et rien que ça, c'est pas rien ! Alors chapeau, et grand merci pour ta gazette. Il me semble toutefois que tu dois être d'un optimisme délirant, ou la mémoire des chiens est ainsi faite qu'ils ne retiennent de leur vie que les bons moments. Car il me semblait à moi que l'année 2005 avait également connu son lot de calamités calamiteuses. Mais tu as raison, le passé est le passé, ne restent que les rencontres et les bons souvenirs. La prochaine fois qu'on se rencontre, je te ferais une caresse sur ta bonne grosse tête, promis !!!
 

Clochette 20/01/2006 17:04

Merci Tom, et merci au "negre" qui se cache derriere cette jolie Gazette 2005 !!!
Nous avons passé de supers moments aussi en compagnie de ce chien tellement hors du commun !!!
Bisous à tous et caresse à Tom....

Laïka et MichÚle 19/01/2006 19:21

Tom, je ne te connais pas, mais tu me plais bien...: j'aime bien les mecs qui ont du chien!Moi, c'est Laïka, demoiselle Cocker de son état.Et avec ma maman Michèle, on viendra régulièrement t'y retrouver, sur ce blog, auquel on souhaite tout plein de belles proses!Léchouilles sur le bout de ton museau!Wouaarff!